La famille SMC s’agrandit

p1120477_v1
Le FA 35 f/2, le F 50 f/1.7 et le DA 18-135 sur le K-5

La plus grande difficulté, et donc le plus grand plaisir, lorsqu’on plonge dans le grand bain de la photo sérieuse (au minimum le réflex) est le choix du bon objectif. Sans entrer dans les discussions sans fin qui enrichissent les forums spécialisés, et bien avant ça les rencontres entre photographes passionnés : chaque objectif à ses particularités, sa personnalité (ou son absence), son rendu qui lui est propre.

Les objectifs vendus avec les boitiers sous forme de pack, sont souvent assez médiocres mais visent l’universalité à un tarif raisonnable. Le zoom DA 18-135 que j’ai obtenu de cette manière avec le K-5 ne fait pas exception, sans être indigne de la marque il ne brille pas par sa luminosité (ouverture maximale de f/3.5 à f/5.6 selon la focale) ni par son piqué. Il fait le travail, point barre.

De mon vieux réflex argentique il me restait un excellent 50mm f/1.7 de la gamme SMC-F c’est à dire datant des années 90. Son inconvénient principal tient à la focale de 50mm qui était idéale sur un 24×36 (distance similaire à la vue humaine) mais qui rapproche beaucoup sur un boitier numérique équipé d’un capteur APS-C (équivalent à un 75mm argentique). Si cela convient bien pour du portrait ou des spectacles, ce n’est pas pratique pour des vues en intérieur ou des paysages urbains où le recul est limité.

Continuer la lecture de « La famille SMC s’agrandit »